fbpx
Search

Bienvenue dans notre atelier de communication

Tel : +33 (0)7 67 87 34 04

Meilleurs supports de communication pour la publicité – attention & mémorisation – Achat d’espace

Trop Bien Caché / La Fabrique  / Meilleurs supports de communication pour la publicité – attention & mémorisation – Achat d’espace
Choisir ses supports de communication

Meilleurs supports de communication pour la publicité – attention & mémorisation – Achat d’espace

Diversifier les supports de communication, c’est augmenter & varier les points de contacts avec sa cible. Chez trop bien caché, nous ne favorisons aucun média, nous construisons des stratégies dans le but de répondre à des objectifs. Cet article n’a pas pour vocation de promouvoir ou de dénigrer tel ou tel média. Il a pour vocation de rappeler l’importance des objectifs que l’on se fixe et que le support de communication doit conduire à la réussite de cet objectif. Il a pour but enfin de rationaliser vos choix et sortir de certains dogmes, ici en prenant comme indicateur l’Attention.

Support de Communication et Indicateur de l’attention

Dans les années 1980, un individu est exposé en moyenne à 250 publicités par jours. En 2020, ce sont plus de 1200 publicités avec lesquels nous sommes en contact. L’attention accordée par un individu à un média ainsi qu’au message publicitaire est capitale dans le choix de vos supports de communication publicitaires. Fin 2018, My Média mène une étude avec Harris Interactive afin de mesurer l’attention portée par les individus aux différents messages auxquels ils sont exposés, en fonction du support de communication utilisé.

Qu’est-ce que l’attention en publicité ? C’est le fait qu’un utilisateur remarque une annonce, la regarde et l’écoute.

L’objectif de cette étude ? Adapter et optimiser la stratégie d’achat média en fonction de l’évolution des pratiques et des usages de votre cible. En d’autres termes, s’adapter aux modes de consommations médiatiques ayant évolués avec l’arrivée d’internet et des smartphones. L’attention est mesurée par l’indicateur Alpha.

Vous l’aurez deviné. L’étude démontre que l’attention n’est pas la même en fonction du support de publicité employé.

L'attention au coeur de la communication

L’attention en fonction des médias comme supports de communication

Les résultats sont intéressant car ils pourraient vous permettre de faire bouger certains curseurs.

  • Le cinéma – le média captant le plus l’attention : Alpha 61%.
  • La presse papier – un média à fort potentiel captif : Alpha 40%.
    Elle capitalise sur un contexte de forte attention aux contenus.
    En détails :
    • Presse magazine : Alpha moyen 46%
    • Hebdomadaires : Alpha moyen 40%
    • Presse quotidienne : Alpha moyen 40 %
  • La télévision – le média quotidien retenant le plus l’attention : Alpha 38%.
    • Les hommes sont plus attentifs : 39% vs. 38% pour les femmes.
    • Les + de 50 ans sont moins attentifs à la publicité.
    • 25-49 ans : bassin captif, particulièrement sur les chaînes de la TNT (moyenne monte à 46%)
    • Les chaînes payantes : 48 % (meilleure intégration de la publicité)
    • Replay – attention à 33%. La publicité est ici perçue comme mal intégrée (65%) et trop présente (81%).
  • L’affichage – une efficacité relative : Alpha 33%.
  • La radio – rivalise avec l’affichage : Alpha 32%
    • 25-49 ans voire les 35-49 ans les plus réceptifs aux campagnes publicitaires en radio.
    • 15-24 ans : Alpha moyen de 31 %
    • Radios musicales plus captives que les radio généralistes. Attention toutefois, il est intéressant de mettre en rapport les volumes d’écoute avec l’attention.
  • Le digital n’est pas le Graal espéré.
    • Bannières : Alpha 21%
    • Vidéos : Alpha 22%

Derrière ces chiffres, il est important de garder à l’esprit la portée des campagnes que vous souhaité diffuser. Nous parlons également d’objectif. Derrière l’aspect de diffusion de contenu, il est différent d’avoir comme objectif une vente (ex : campagne adwords pour un site e-commerce) et comme objectif de travailler sa notoriété et son image de marque.

L’indice de mémorisation selon les médias

En marketing, on utilise l’indice Bêta de mémorisation. Après exposition à un contenu – en l’occurrence votre message publicitaire – il correspond au pourcentage d’individus ayant mémorisé un message.

  • Le cinéma – Bêta de mémorisation : 37%
  • La presse papier – Bêta de mémorisation : 16%
  • La télévision – Bêta de mémorisation : 15%
  • L’affichage – Bêta de mémorisation : 9%
  • La radio – Bêta de mémorisation : 10%
  • Le digital – Bêta de mémorisation : 5%
    • Vidéos : Bêta de mémorisation : 6%

Nous reviendrons souvent sur l’objectif publicitaire. Vous l’aurez compris, il est primordial. La structure de votre stratégie peut totalement changer en fonction du fait que vous souhaitiez travailler votre image de marque, votre notoriété, vos ventes, votre trafic… Les supports de communication en découleront. Une chose importante : ne mettez pas vos œufs dans un même panier.

Vous désirez nous parler de votre stratégie d’achat d’espace ?

Les données que nous venons de vous partager ont éveillées votre curiosité et vous souhaiteriez savoir comment les intégrer à votre stratégie ? Vous ne vous étiez jamais penché sur le choix des médias à aborder afin de développer votre stratégie de communication ? N’hésitez pas à nous contacter en remplissant le formulaire ci-dessous.

CONTACTEZ-NOUS

Prenons le temps d’échanger autour d’un café glacé.



Pierre-Antoine PLAS

Je suis le créateur de trop bien caché. Curieux de tout, à l'écoute, je me ferai un plaisir d'échanger à propos de vos enjeux de communication et de marketing. Merci et à bientôt !

Follow:

Leave a Reply