fbpx
Search

Bienvenue dans notre atelier de communication

Tel : +33 (0)7 67 87 34 04

E-commerce : Comment commencer sa boutique en ligne ?

Trop Bien Caché / La Fabrique  / Webmarketing  / E-commerce  / E-commerce : Comment commencer sa boutique en ligne ?
Créer sa boutique en ligne

E-commerce : Comment commencer sa boutique en ligne ?

Dans l’imaginaire de beaucoup de personnes, se lancer dans le e-commerce et la vente en ligne n’a rien de sorcier. Pas de boutique physique et donc de loyer, de charges, peu de stocks, un marché en constante progression. L’accès à la création de site est de plus en plus simplifié et permet un démarrage à moindre frais. Néanmoins, la concurrence ne cesse d’augmenter (environ 175 000 sites e-commerce actifs en France*). Lancer son activité en ligne ne suffit pas. Il est nécessaire de connaître certains levier pour bien démarrer son commerce en ligne
trop bien caché vous partage sa recette et ses ingrédients afin d’atteindre au mieux vos objectifs.

Ingrédients pour réussir mon site ecommerce

Créer son activité

Si vous vous baladez dans la fabrique à idées, c’est que votre projet est déjà bien avancé. Félicitation 🙂 !

Vous savez que la création d’une activité, d’une entreprise, passe par (au moins) deux étapes clés : l’étude de marché et son immatriculation.

Étudier le marché de son secteur de vente en ligne

Quel type de site e-commerce allez-vous proposer ? S’agit-il d’un.e :

  • Boutique de créations personnelles ?
  • Site en drop shipping ?
  • Marketplace ?
  • Shop de distributeur ?
  • Activité en support d’un magasin existant ?

Nous ne doutons pas du potentiel de votre idée. Toutefois, observez l’activité du marché de vente en ligne que vous ciblez et déterminez ce qui vous différenciera (positionnement de prix, service, spécialité).

  • Regardez le chiffre d’affaire de vos paires afin de déterminer si le marché vous paraît viable, ou non.
  • Établissez un prévisionnel financier :
    • Plan de financement
    • Compte de résultats sur 3 ans
    • Les Soldes intermédiaires de Gestion
    • Plan de trésorerie
    • Seuil de rentabilité
  • Réalisez un portrait type de votre cible et élaborez des personas afin de préparer votre stratégie de communication (identité visuelle, ton, supports, réseaux-sociaux…)

Ces étapes peuvent paraître excessives à vos yeux mais elles vous permettront à la fois de découvrir certains frais (dont nous allons parler) et d’envisager de vivre ou non de votre activité.

Immatriculer son entreprise pour lancer un site e-commerce

Dans le secteur de la vente en ligne, un des concepts clés à garder à l’esprit est qu’il faut constamment rassurer le client. Il est important d’ôter le moindre doute, la moindre crainte d’arnaque chez le consommateur afin que celui-ci complète son achat.

Qu’importe le choix de votre statut (SAS/SARL/Micro-entrepreneur), afficher que le site repose sur une structure existante est un acte d’assurance et de crédibilité. Une boutique en ligne professionnelle doit prouver son professionnalisme.

Immatriculer sa société de vente en ligne  donne également un gage de sérieux à vos futurs partenaires, prestataires, fournisseurs.

Enfin, nous vous rappelons que toute activité commerciale se doit d’être déclarée à l’État…

Choisir votre système de plateforme de vente en ligne

À votre grand damne, nous ne ferons pas un état des lieux des plateformes e-commerce disponibles dans le monde. Les solutions sont nombreuses :

  • Prestashop,
  • WordPress associé à Woocommerce
  • Shopify
  • Jimdo
  • Wix
  • Magento (pour les très gros catalogues…et budgets !)

Parmi ces offres, nous retrouvons 2 types de plateformes : les CMS et les Clé en Main.

Sites e-commerce CMS

Un CMS – prononcé “CIHEMHESS” – (Content Management System, en français Gestionnaire de contenu) est un  outil permettant de créer un site internet, proposant des fonctionnalités de publication. Un CMS offre une structure modulable et, aujourd’hui, permettant une structuration d’un site de manière assez simple.

Les CMS sont gratuits (le noyau) et proposent des thèmes (design, aussi appelés templates) vous permettant de customiser leur style à votre sauce. Certains thèmes sont gratuits, d’autres…payants, ou peuvent être développés par des agences/développeurs. Il est possible d’ajouter des fonctionnalités sous formes de modules / plug-in, avec les mêmes contraintes que les templates.

Cette solution du CMS pour votre site e-commerce requiert :

  • Un peu de technique
  • Un hébergement + un nom de domaine
  • Du temps

Les supports techniques dépendent de ce que vous avez acheté mais partez du principe que si vous partez sur du tout gratuit, vous ne pourrez compter que sur vous même et les forums.

En France, les solutions les plus utilisées sont Prestashop et WordPress+woocommerce. D’après nos recherches, il semblerait qu’aux États-Unis, Woocommerce soit un des supports les plus utilisés.

Sites e-commerce Clé en Main

Ces sites reposent sur l’abonnement en tant le business model. Ils sont pensés pour vous offrir une solution simple. Les sites e-commerce “clé en main” capitalisent sur leur expérience pour faire évoluer leur produit et résoudre leurs bugs. Ils ne nécessitent aucune connaissance technique pour leur déploiement.

L’hébergement de cette boutique en ligne clé en main est inclus, tout comme le support technique.

Pour distinguer sa boutique et la personnaliser, le site e-commerce clé en main propose évidemment des options payantes pour mettre du beurre dans leurs épinards 🙂
Vous pouvez également comparer les offres de ces solutions (qui sont généralement très proches) car elles prélèvent des commissions qui peuvent s’avérer être du simple au double.

Comment choisir sa plateforme ecommerce ?

À court terme (ou pas d’ailleurs), la solution clé en main est très pratique car elle permet de se lancer :

  • Sans compétence technique : hébergement et technique,
  • Avec une assistance technique
  • À budget réduit et maîtrisé,
  • En testant et apprenant de votre expérience : mon activité est-elle viable?

Attention aux solutions de paiements à disposition sur ces plateformes. Certaines d’entre elle, peut implantées en France peuvent demander un développement supplémentaire pour accepter certaines banques. Donc avant de passer par la case site e-commerce gratuit, faites le tour des offres bancaires de votre région.

La solution d’un site e-commerce sur un CMS  :

  • Requiert plus de connaissance ou de moyen pour faire appel à un.e expert.e (développement, mise en ligne, hébergement),
  • Offre une gestion des coûts plus durable : règlement en 1 fois du site, vous êtes propriétaire de ce dernier, vous ne perdez pas de commissions sur les ventes,
  • Engendre plus de flexibilité.

Devenir créateur de boutique en ligne

Quel nom de domaine et quel hébergement pour un site e-commerce ?

Nous vous conseillons de prendre votre nom de domaine (NDD) dans un registrar (site pouvant commercialiser les noms de domaines, qui propose aussi souvent des hébergements). Bien que les sites clé en main proposent cette option, le NDD ne vous appartient pas. Ainsi, en passant par un registrar, vous aurez a main mise dessus et le contrôle de votre nom de marque ou d’enseigne.

Ne vous inquiétez pas si vous optez pour la solution clé en main. Comme évoqué plus haut, tout a été fait pour vous simplifier la vie, même faire pointer un nom de domaine enregistrer ailleurs.

Choisir un nom de domaine pour votre boutique en ligne

Le choix d’un nom de domaine est une décision importante. Le NDD peut impacter votre nom de domaine comme la mémorisation de la marque. Pensez à une marque de glace célèbre dont le nom est impossible à rédiger sans faute et vous comprenez ce que nous voulons dire…

Pour choisir votre nom de domaine, 4 options s’offrent à vous :

  • Nom de Marque/Enseigne : requiert un travail de stratégie de marque globale, un travail sur le moyen/long terme. Prenez par exemple notre nom de domaine “tropbiencache.com”, il évoque une idée, un univers.
  • Les mots clefs : L’intérêt est à la fois de proposer un contenu pertinent pour l’internaute et décrivant une activité. Exemple, vous êtes boulanger à Annecy : “boulangerie-annecy.fr” permettra d’offrir une réponse pertinente à une recherche. Il ne permet pas de travailler la notoriété de votre marque. Notez que depuis 2010, le poids des mots clefs dans les NDD diminue (sans pour autant être nul).
  • Un NDD mélangeant les 2 principes précédents. Exemple : moto-trip.com. Ce site propose des itinéraires de balades à moto. Il capitalise à la fois sur le mot trip signifiant voyage en anglais, et son coeur de cible, la moto. En Angleterre ce nom de domaine correspondrait à un nom composé de mots clefs, en France il est devenu une marque à part entière. Pour donner un autre exemple plus évident pour un marché Français, nous pourrions retrouver le nom d’un produit et de son producteur : vin-tartempion.fr.
  • EMD – Exact Match Domain – a pour vocation de coller à une requête d’internaute, exemple : creme-pour-mains-pas-chere.com. Peu recommandé car perçu comme non pérenne pour la plupart des référenceurs. L’EMD est considéré comme faisant du SPAM

Il est possible d’avoir plusieurs noms de domaines. Néanmoins, un seul devra être pris en compte, un seul NDD “canonique”. Les autres seront redirigés en 301 et n’auront strictement aucun poids dans le référencement naturel.
Choisir un nom de domaine n’a rien d’irréversible mais pensez à l’impact que ceci peut avoir sur votre activité.

Préférer un hébergeur pour votre boutique en ligne

Pour les intrépides se lançant dans une solution CMS pour le ecommerce, faites au plus simple en prenant ceux qui ont pignon sur rue. Ils pratiquent souvent de très bons tarifs et possèdent une documentation riche pour vous accompagner. Leur service client est réactif, même pour les abonnements de base. Si votre activité vise en grande majorité le territoire français, il semblerait qu’un hébergeur français puisse aider à un meilleur référencement.

En fonction de l’activité prévue (complément de salaire, activité pure, grand volume), il faut choisir une offre adaptée au trafic attendu. Pas d’inquiétude encore une fois. La seule erreur que vous pourriez commettre serait de payer une solution trop onéreuse et qualifiée pour votre service. Dans le cas contraire, à moins d’un démarrage en trombe, votre hébergeur vous alertera avant que votre limite soit atteinte pour vous proposer une solution supérieure.

Réaliser un site de vente en ligne : anticiper pour économiser

Créer une boutique e-commerce n’est pas à la portée de tous. Il est nécessaire de penser à de nombreux axes de développements, de fonctionnalités voire même de communication. Afin de réussir cette étape, nous vous invitons à mettre en place un plan de bataille en place.

Rédiger un cahier des charges

Il est impératif de donner un cadre à votre projet de vente en ligne. Le cahier des charges permet de formaliser vos attentes et de réfléchir à votre site avant de vous lancer. Le cahier des charges vous évitera de partir dans tous les sens. Que rédiger dans votre cahier des charges ?

  • La structure de votre arborescence,
  • Le type de menu(s) (méga menu/menu simple et profond/apparences/effets…),
  • Les fonctionnalités marketing (relance panier, pop-in d’offres, pictogrammes de réassurance)
  • Vos services complémentaires (blog, podcast,replay…)
  • Une vision du design, de l’ergonomie
  • Quels produits seront vendus sur votre site e-commerce,
  • La structure des pages (catégorie, filtres, fiches produits…)
  • etc.

La rédaction d’un cahier des charges pour votre boutique en ligne va vous permettre de gagner du temps en évitant de revenir plusieurs fois sur la structure et les fonctionnalités de votre site. Ceci aura donc un impact sur le coût de ce dernier. Le cahier des charges de votre site internet vous permettra aussi de vous organiser pour son développement.

Dessiner des maquettes

Cette étape vous permet de vous projeter sur l’ergonomie de votre site ecommerce. Les fonctionnalités envisagées sont-elles pertinentes ? Puis-je optimiser différemment la navigation ? Mettre en avant certains produits ou catégories ? Le fait de réaliser les maquettes des pages principales (Accueil, Catégorie, Fiches produit, étapes du tunnel d’achat…) peut vous aider pour réaliser votre site.

Comment les dessiner ? Voici les solutions les plus simples :

  • Le papier : rapide, efficace, peut permettre de recycler vos brouillons ! L’avantage majeur : ne requiert aucune compétence informatique. Attention toute fois aux proportions…
  • Logiciel de présentation : Powerpoint, Keynote, Google Slides… selon les outils dont vous disposez, nous vous invitons à être créatifs et à les détourner de leur usage initial. Utilisez les outils de forme et c’est parti.
  • Logiciels dédiés : il existe de nombreux logiciels dits de wireframes (maquettes fonctionnelles) ou de mock-ups pour réaliser vos maquettes. Certains sont payants et d’autres gratuits, accessible sur ordinateur ou directement via internet. Ces logiciels permettent de se faire une bonne représentation fonctionnelle de votre site tout en gérant correctement l’échelle de la représentation ainsi que les proportions des différents éléments.
  • Logiciels de graphisme : si vous avez des bases sur photoshop/indesign/illustrator, vous avez également des outils pertinents pour réaliser vos maquettes, de manière plus ou moins poussée.

Vendre en e-commerce

Gérer le contenu de votre solution e-commerce

Le catalogue de votre boutique en ligne

En parallèle de la conception de votre site, il est capital d’avancer sur les produits que vous allez mettre à la vente. Si vous prévoyez de distribuer les produits d’un fournisseur, arrangez vous avec lui pour qu’il vous partage son catalogue de produits. L’idéal est qu’il vous partage un fichier .csv qui vous permettra d’automatiser l’importation des données sur votre site e-commerce.

Les fiches produits

Si vous parvenez à obtenir un catalogue sous forme numérique, l’import de données sera simplifié. Gardez à l’esprit que d’un point de vue SEO, il est important de produire un contenu unique vis à vis de vos concurrents et fournisseurs. Personnalisez les fiches produits. C’est un contenu qui a pour vocation de remplacer le vendeur d’une boutique physique. Les fiches produits doivent être complète, offrir des arguments commerciaux. Cette démarche vous aidera pour votre référencement naturel. Selon le volume de votre catalogue, la tache peut s’avérer très compliquée au vu de la masse de travail. Donnez la priorité à aux produits et aux catégories les plus rentables pour vous.

Le contenu rédactionnel de votre site de vente en ligne

Un site e-commerce n’est pas seulement constitué de pages de produits et de catégories. D’autres pages ont un rôle indirect sur l’action de rassurer ses clients.

  • “Qui sommes-nous” : permet de donner de la visibilité et de la transparence à l’internaute qui veut en savoir plus sur votre structure. Elle vous permet en plus de communiquer sur votre image.
  • Livraison : Cette page est très importante car les gens, que ce soit sur internet ou off-line, détestent ne pas avoir d’information. Constatez comme vous êtes plus détendu.e lorsqu’un dispositif d’information vous prévient que votre bus ou votre métro va arriver dans X min. C’est pareil pour les modes et délais de livraison. Soyez transparents !
  • Mentions légales et Conditions Générales de Vente (CGV) : ces pages sont obligatoires. Vous pouvez trouver sur internet des générateurs de CG//Mentions légales. Sinon, reprenez celles de vos concurrents et adaptez les à votre entreprise (bouh, pas bien!)
  • Prévoyez un blog (que vous pouvez renommer comme bon vous semble). C’est indispensable pour optimiser le référencement de votre site, de vos catégories et de vos produits. Pensez également à lui créer une arborescence cohérente.

Services indispensables à votre site e-commerce

Les éléments que nous vous partageons dans ces étapes sont de véritables leviers ou freins à la croissance de votre activité. Prenez le temps de vous pencher dessus.

Les modes de livraison

Cet axe est majeur dans votre stratégie. 62%* des clients de services e-commerce considèrent la livraison comme critère n°1 de leur achat sur internet. 59%* des internautes abandonnent le processus d’achat s’ils jugent les options de livraison insatisfaisantes. Le mode de livraison peut certes impacter vos marges mais il peut surtout d’un autre coté impacter vos ventes. Proposez tous les modes de livraison :

  • À domicile
  • En point relais
  • Express
  • etc

Il vous sera indispensable de faire de la veille afin de connaître les tarifs et options proposées par vos concurrents. Regardez régulièrement ! Les prix fluctuent beaucoup en fonction des opérations commerciales, des volumes vendus etc.
Souvenez-vous que les internautes ont la possibilité de comparer les prix bien plus aisément qu’en magasin.

Modes de Paiement

Nous vous en parlions quelques paragraphes plus hauts. Le mode de paiement que vous allez choisir peut impacter le développement de votre boutique en ligne. Mais pas que. Les modes de paiement peuvent avoir un impact positif ou négatif sur votre cible. Essayez de proposer 3 modes de règlements. Cela aurait un impact positif sur 99% des internautes.

  • Cartes Bancaires (80% des achats sur Internet). Dans le but d’éviter toute fraude ainsi que de rassurer vos clients, sécurisez vos transactions par le biais du 3D-secure ou d’une certification comme FIA-NET.
  • Solutions de paiement en ligne : Paypal est le leader mondial. Ces solutions facilitent les transactions aussi bien pour le commerçant que pour le client. Attention toutefois car ces solutions prélèvent des commissions. Certains sites proposent une commission à leur client pour limiter l’impact sur la marge de ces transactions.
  • Les “old-school” : Chèques / virements bancaires. Si vous optez pour ce type de règlements (peu avoir un fort impact si votre clientèle n’est pas toute jeune ou frileuse aux achats en ligne), avertissez d’un délai de traitement de commande plus long. Entre la réception du règlement et son traitement, soyez prudent.e. De nombreuses arnaques existent, ne traitez pas la commande trop vite.

Nous passons les autres modes de paiement (3x sans frais, carte cadeau, crédits…) qui sont intéressant en fonction de la valeur de vos produits qui eux aussi peuvent être des leviers de croissance.

Déclarer votre site e-commerce à la CNIL

Et oui, c’est indispensable pour vous !

Dans votre activité, vous êtes amené à collecter des données clients. Il est obligatoire de déclarer cette activité à la Commission Nationale de l’informatique et des Libertés.

Mise en ligne de votre boutique e-commerce

Bravo ! Nous y sommes presque.

C’est le moment de capitaliser sur le fruit de votre travail. Les commandes vont arriver petit à petit, leur gestion aussi. Les factures vont s’accumuler !

Faire connaître mon site e-commerce

Nous l’expliquions en introduction, votre secteur est très concurrentiel. Il vous est donc indispensable d’émerger dans toute cette foule. La communication, le marketing sont donc des outils incontournables pour augmenter votre clientèle et faire connaître votre activité commerciale.

  • Prévoyez un budget publicitaire : Presse spécialisée ? Réseaux Sociaux ? Moteurs de recherche?
  • Créez une stratégie sur les réseaux sociaux,
  • Alimentez une newsletter
  • Nourrissez votre blog
  • Organisez des animations commerciales,
  • Interrogez-vous sur la possibilité de créer des partenariats.

Vous possédez désormais de nombreuses clés pour démarrer votre activité de e-commerçant. Bon courage et n’oubliez jamais que le client à – presque – toujours raison !

 

* Sources :
Statista.com
Etude Temando « Etat des lieux des expéditions dans l’e-commerce en 2016 »
Etude Ifop 2016 « Les attentes des consommateurs en matière de livraison ».

Vous désirez nous parler de votre projet e-commerce ?

Les bases de la création d’un site e-commerce n’ont plus de secret pour vous mais vous n’aurez pas le temps de le mettre en place. C’est un travail incontournable comme vous venez de le lire.
Pas de panique, trop bien caché votre artisan en communication et marketing est là pour vous écouter, partager et réfléchir à comment construire ce projet ensemble.

Contactez-nous

Prenons le temps d'échanger autour d'un virgin mojito


Pierre-Antoine PLAS

Je suis le créateur de trop bien caché. Curieux de tout, à l'écoute, je me ferai un plaisir d'échanger à propos de vos enjeux de communication et de marketing. Merci et à bientôt !

Follow:

Leave a Reply